Le Référencement
Bannières
Logo
Plan d'Action
Le Référencement
Se Référencer
Echange de Bannière
Petites Annonces
Augmenter son trafic
 


Afin que votre site apparaisse dans les annuaires et soit recensé par un moteur de recherche, le mieux est de vous occuper vous-même de son inscription. Il existe des méthodes, des outils et des services... pas toujours gratuits.
Pour faire connaître son site, le bouche à oreille est un bon début, mais il faut voir plus loin : son référencement dans les moteurs de recherche (Google, Alta Vista, etc.) et les annuaires (Yahoo!, AnnuairedpFashion, etc.).

Ces sociétés utilisent des robots logiciels consultant en permanence le Web et repérant les liens qui s'y trouvent afin de découvrir les nouveaux sites. Peut-être atterriront-ils chez vous un jour ou l'autre, mais la probabilité est aussi faible que celle de gagner au Loto ! Prenez donc les choses en main. Mais comment ?

Plusieurs solutions pour se faire connaître

Il existe trois principales solutions : enregistrer soi-même son site sur le plus grand nombre possible d'annuaires et de moteurs de recherche, faire effectuer automatiquement cette opération par un logiciel ou encore s'adresser à une société spécialisée.

Dans les trois cas, l'efficacité dépendra surtout de ce que vous paierez... Vous pouvez obtenir quelques résultats gratuitement, même avec une société spécialisée, mais le référencement laissera sûrement à désirer (long délai après l'inscription, erreurs possibles d'apparition dans les rubriques des annuaires, difficulté ou impossibilité à modifier les caractéristiques données lors de l'inscription, etc.).

S'ajoute une quatrième possibilité, celle des hit-parades, classant les sites Web. Quel soit le moyen que vous utiliserez, vous améliorerez le classement de votre site dans les moteurs de recherche en insérant, à l'intérieur même du code HTML, des informations qui le décrivent. Ce sont les métatags, dont nous donnons quelques exemples plus loin.

S'inscrire soi-même

C'est la plus simple et la plus fastidieuse des solutions. Allez sur la page d'accueil de Yahoo!, Google ou Voila, et cherchez un lien du type Ajouter un site . Vous remplirez un formulaire d'inscription demandant des renseignements plus ou moins nombreux sur votre site et laisserez éventuellement vos coordonnées. En général, il vous est proposé une solution gratuite et une solution payante (sauf chez Google, toujours gratuit).

La première ne vous garantit aucun délai : il pourra se passer des semaines avant que votre site ne soit référencé. De plus, le formulaire de renseignements est souvent limité, notamment pour le nombre de mots-clés que vous pourrez indiquer. Quant aux solutions payantes, leur coût dépasse les 200 euros (1 300 francs), mais un délai assez court, de l'ordre de la semaine, vous sera garanti. Vous laisserez de nombreux renseignements, qui assureront que votre site apparaîtra dans les bonnes rubriques des annuaires et sera facilement repéré par les moteurs de recherche.

Utiliser un logiciel spécialisé

Il existe de tels logiciels, soit offerts gratuitement au téléchargement, soit sous la forme d'évaluation limitée des versions payantes. Mais le meilleur moyen est d'acheter un bon logiciel d'indexation, comme Add Web 3.0, que nous détaillons dans notre rubrique consacrée aux meilleurs outils. Il ne fait pas un meilleur travail qu'une inscription manuelle par vos soins, mais il connaît 5 000 moteurs de recherche !

Recourir à des professionnels

Sur Internet, on trouve de nombreux sites de sociétés de service en informatique, dont certains proposent une offre de base gratuite, comme Référencement 2000, Enfin.com ou Internet Diffusion. * La différence entre les services gratuits et payants ne tient pas qu'au nombre de moteurs de recherche et d'annuaires consultés. Lorsque le service est gratuit, il ne fait appel qu'à un automate logiciel. Quand il est payant, il est manuel.

En effet, il existe des différences de méthodes entre les annuaires ou moteurs (type de mots-clés, descriptif du site, etc.) qu'un logiciel ne sait pas exploiter.

En outre, afin que le référencement soit encore meilleur, l'aide d'un professionnel est utile pour définir les bons mots-clés : ce ne seront pas forcément ceux auxquels vous pensez, mais ceux que taperont les internautes. Par exemple, pour un site sur le jazz, MP3 ne sera même pas retenu tant il est fréquent, Musique est assez vague, Miles Davis est meilleur, Kind of Blue drainera les spécialistes, Pop et Ascenseur pour l'échafaud pourront attirer utilement des catégories plus larges d'internautes.

Le service peut aller jusqu'au conseil pour modifier votre site et y insérer des métatags. Ce genre de services ne s'adresse plus aux particuliers mais aux entreprises.

S'inscrire dans les hit-parades

Hit-Parade et Weborama effectuent des classements des sites Web, où le vôtre peut figurer à condition qu'il génère un flux important de visites. En vous inscrivant chez Hit-Parade, vous recevrez quelques lignes de code HTML à insérer dans vos pages. Elles afficheront le logo de Hit-Parade et compteront vos visiteurs.

Les statistiques seront envoyées à Hit-Parade, qui effectue un classement permanent, affiché sur sa propre page d'accueil. Même si votre site ne rejoint pas la tête du classement, vous recevrez tout de même des statistiques de fréquentation. Weborama, lui, appelle ses visiteurs à voter pour leur site préféré parmi ceux qu'il référence.

Il propose deux classements : l'un repose sur le nombre de visites et l'autre sur les votes des internautes. En y inscrivant votre site, vous pourrez évaluer sa fréquentation et aurez la possibilité de mettre un forum en ligne. n autre site de la même société ( Weborama.com ) propose des services payants.

Métatagger ses pages

Afin d'aider les robots logiciels des moteurs de recherche à bien indexer votre site, vous pouvez ajouter dans le code HTML des informations qui leur sont exclusivement destinées. On les appelle des métatags : elles prennent la forme de balises, les instructions habituelles du programme HTML.

Il est simple d'en insérer dans le code HTML avec un créateur de site comme Front Page Express ou même avec un éditeur de texte aussi simple que Wordpad ou le Bloc-notes, deux petits logiciels de Windows. Prenez seulement soin d'insérer ces métatags entre les balises et , qui délimitent l'en-tête du programme HTML de chaque page.


Placée dans la page d'accueil, cette balise spécifie aux moteurs les mots-clés pour votre site. Tapez-les à la suite les uns des autres, séparés par des virgules. Ce sont eux qui sont comparés aux mots-clés recherchés par les internautes. N'hésitez pas à y inscrire autant de mots que nécessaire : cela augmentera vos chances de figurer parmi les résultats de la recherche. Evitez les répétitions : les moteurs les considèrent comme une ruse !


Cette balise décrit la page qui la contient. C'est ce descriptif qu'affichent la plupart des moteurs de recherche au-dessous de l'adresse des sites trouvés. En son absence, il montre les premières lignes de la page d'accueil, pas toujours explicite. La longueur du descriptif n'est pas limitée, mais les moteurs n'affichent en général que ses 200 premières lettres.


Synonyme de la précédente. Certains moteurs reconnaissent l'une et pas l'autre. Pour être sûr de les contenter tous, insérez les deux dans votre page.


Cette balise demande à un moteur de revenir visiter votre page après le délai indiqué. Très utile si vous devez effectuer des changements dans les jours à venir. Le délai est exprimé en anglais : pour treize jours, indiquez 13 days.


Quand ils découvrent une nouvelle page, les moteurs de recherche en analysent les liens afin de découvrir des sites qu'ils n'ont pas encore référencés. Cette balise sert à leur indiquer comment ils doivent procéder.

Le mot action peut prendre les valeurs suivantes :

- FOLLOW : les moteurs suivent les liens de la page. C'est l'action normale, celle qui est exécutée si cette balise est absente ;

- NOFOLLOW : interdit aux moteurs de suivre les liens de la page. Ils se contenteront d'indexer la page en cours ;

- INDEX : autorise les moteurs à ajouter cette page à leur répertoire de sites, en d'autres termes à l'indexer ;

- NOINDEX : c'est l'action inverse de la précédente. Les moteurs qui trouvent cette balise n'ajoutent pas la page à leur répertoire ;

- NONE : addition de NOFOLLOW et NOINDEX. Les moteurs n'ajouteront pas la page à leur répertoire et ne suivront pas les liens qui s'y trouvent. De plus, cette action les force à arrêter l'analyse des autres pages du site.




pubdpfashion
04/05/05